Bienvenue à bord du Nataraja : du rêve de pirates à l’aventure grandeur nature…

Tandis que le mois de mai pointe timidement mais chaleureusement son nez, un vent de liberté s’éprend de nos âmes tantôt voyageuses, exploratrices ou tout simplement curieuses. N’avez-vous, vous aussi, jamais un jour ressenti le besoin de prendre le large et de larguer les amarres ?

 

Dans l’un de ces rêves d’horizons lointains, j’ai revu sa silhouette, élancée, majestueuse et robuste. Le vent en poupe, bravant la houle et les ondées équatoriales, le Nataraja semblait danser sur les flots.

Naviguant dans les archipels oubliés d’Indonésie, aux confins de la Micronésie, cette goélette de charme au nom exotique et tout de bois conçue, se faufilait parmi les falaises karstiques recouvertes de végétation primaire avec fière allure.

Dans un décor rougi par les rayons flamboyants du soleil couchant ou les lueurs orangées du crépuscule, le Nataraja offrait son reflet gracieux aux eaux cristallines, en harmonie totale avec la nature.

Etait-ce une vision onirique ? Une apparition divinement belle et enchanteresse ? Lorsque le temps semble ainsi suspendu, que la beauté et la nature s’emparent si délicatement de l’instant, qui peut encore avoir le pouvoir d’opérer ainsi en silence, sans que l’on ne perçoive rien, hormis le seul fruit de la magie ?

« …Symbolisant « l’éternel recommencement », principe même de la vie, Nataraja a été imaginé avec amour, créé avec passion et entretenu avec délicatesse… »

Nataraja, Seigneur de la danse ! Derrière ce nom emprunt de caractère et de mystère, tu caches secrètement l’histoire d’un bateau pas tout-à-fait comme les autres.

Né en 2009 de la rencontre de deux amoureux de navigation et de construction navale – tous les deux constructeurs, armateurs et capitaines – soutenue par une passion commune pour l’Indonésie, les voyages et la mer, Nataraja arrive dans la fratrie juste après Zirbad, son aîné de 6 années.

Fabriqués à Bira dans le sud de Sulawesi, ces goélettes allient les techniques de charpenterie navale française avec le savoir-faire de l’école orale indonésienne, dont les méthodes artisanales sont culturellement réputées depuis des siècles pour leurs qualités artistiques.

Mix d’animisme et d’Islam, ce mariage culturel atypique a enrichi le projet, dans le respect des traditions de son pays de fabrication, l’honorant des rituels et cérémonies locaux.

Autant d’univers qui n’ont fait qu’ajouter du sens et du charme à cette goélette de 26 mètres.

Après 13 longs mois de travail acharné, 13 mois de conception durant lesquels Nataraja devient à lui seul une vraie aventure humaine et, au-delà de la réalisation d’un rêve, c’est aussi la réjouissance et la récompense de partir naviguer en toute liberté dans les archipels les plus isolés et les plus sauvages d’Indonésie.

Réunissant tout un groupe d’amis et de marins francophones autour d’une même passion, la création de l’Agence Pirate’s Bay a permis l’aboutissement de ce projet, apportant la dimension statutaire et juridique qu’il manquait à un rêve un peu fou de pirates, nourris par la passion et l’attrait de l’aventure.

Ainsi, sous ce pavillon homonyme, passant de l’anonymat à la légalité, de l’ombre à la lumière, dès le début de l’année 2015, Nataraja a commencé à prendre à son bord des touristes animés par le même désir que ses créateurs : découvrir et explorer des sites naturels extraordinaires à travers la pratique de sports aquatiques alliée au bien-être et à la décontraction…

Misant sur le partage, cette approche passionnée s’associe naturellement à la philosophie de ses créateurs et fondateurs, de la fabrication des voiliers jusqu’à la commercialisation des circuits.

Avec une démarche naturaliste et le parti pris d’explorer des régions reculées en petits groupes, tout en privilégiant des modes de transport respectueux de la nature n’affectant ni le développement de l’économie ni la culture des populations locales, les voyages Pirate’s Bay intègrent dans leur programme les fondements principaux du Tourisme Durable.

Véhiculant à la fois toutes ces valeurs fortes et emportant sous ses voiles une très belle histoire, Nataraja joue de ses charmes pour envoûter ses voyageurs chaque jour un peu plus.

Bien plus qu’un simple produit touristique impeccablement marketé, une croisière à bord du Nataraja, c’est la promesse de vivre une expérience unique et inoubliable.

Tandis que l’esprit des Pirates s’empare du temps et de la navigation, le Nataraja offre à ses passagers toute la grandeur de son âme, lors d’une parenthèse nature, résolument authentique et toujours hors des sentiers battus….

Si vous aussi vous vous sentez l’âme d’un explorateur et que les tatouages des pirates ne vous font même pas peur, alors, vous voici prêts à lever l’ancre et vivre la légende du Nataraja dans les paradis perdus entre terre et mer… mais, chut, tout cela doit rester une Aventure secrètement gardée !

Nataraja, un beau et grand bébé…

  • Longueur totale : 32 mètres
  • Pont : 26 mètres
  • Largeur : 6 mètres
  • Poids : 80 tonnes
  • Voilure Yawl Aurique : 350m2
———————————————————————————————————————–
Croisière snorkeling, apnée, plongée ou kayak ???
Bienvenue chez les pirates …
http://www.piratesbaycroisiere.fr/

——————————————-

Et pour tous les amateurs de belles voiles et de voiliers en bois, une vidéo inspirante…

Publicités

Une réponse à “Bienvenue à bord du Nataraja : du rêve de pirates à l’aventure grandeur nature…

  1. Pingback: Navigation dans l’archipel des Raja Ampat : l’Odyssée des pirates en terre Papoue… |·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s