Le griot de Casamance, Sénégal

Scan4

Le griot de Casamance (Janvier 1998) 

A la frontière de la Guinée-Bissau, un long fleuve, majestueux, irrigue des villages secrets, entre brousse et forêts luxuriantes. A pied et en pirogue, voici une immersion douce et nonchalante en pays Diola, un peuple aux pratiques et aux rites animistes et à l’hospitalité coutumière. Découvrir la Casamance profonde, c’est sillonner en pirogue les labyrinthiques bolongs, mangrove tortueuse et énigmatique, fêter avec joie et bonne humeur la récolte du vin de palme dans les villages perdus au bout de pistes interminables, goûter à un bivouac frugal d’huîtres grillées sur des branches de palétuviers, ou encore observer les dauphins de l’estuaire depuis l’ile de Karabane.
Authentique et généreuse, la Casamance se raconte, comme un griot narre un conte à la lumière chatoyante, assis sous le fromager du village.

https://delautrecotede.com/2014/01/18/le-griot-de-ca…l-janvier-1998/ ‎

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s